Pendant quatre semaines cet été, des jeunes de 14 à 17 ans visitent sept CHSLD de notre territoire pour ensoleiller les journées des résidents. Des employés de notre organisation ont convaincu leurs ados de faire une bonne action.

Sept installations reçoivent la visite de jeunes de 14 à 17 ans pendant l’été : Biermans, Judith-Jasmin, Pierre-Joseph-Triest, Marie-Rollet, François-Séguenot, Saint-Michel et  Joseph-François-Perrault. Sur ces 38 jeunes de la Fondation Sunny, 10 sont des enfants de membres du personnel de notre organisation.

À mon arrivée au CHSLD Joseph-François-Perrault, les trois jeunes présents aident le personnel à descendre les résidents à l’extérieur pour l’activité de bingo. Pour Édith Tremblay, technicienne en loisirs, les jeunes apportent beaucoup aux résidents pendant l’été. « Ils nous aident à descendre les résidents dehors. Ainsi, ils sont plus nombreux à pouvoir profiter du beau temps en même temps. Les jeunes peuvent aussi discuter avec les personnes âgées, apprendre d’eux. Ça crée de beaux échanges », constate-t-elle.

Lors de l’activité de bingo, les jeunes accompagnent les résidents pour s’assurer qu’ils cochent tous les numéros, ils s’assoient à côté d’eux. Depuis leur arrivée il y a deux semaines, Édith Tremblay voit un changement dans la relation entre les jeunes et les personnes âgées. « Les jeunes reconnaissent les noms et les préférences de certains résidents. »

Guérin Junior Lainé, dont la mère travaille dans un CHSLD dans le quartier Saint-Michel, adore sortir dehors avec les résidents.

Odrina Desjardins, pour sa part, constate aussi qu’elle brise sa gêne grâce à cette expérience. Sa mère est coordonnatrice de l’hébergement au CIUSSS et, ensemble, elles parlent de l’approche à avoir avec les personnes âgées à la maison.

Sewa Larrissa Sadonou, dont la mère est chef d’unité au CHSLD J.-Henri Charbonneau, aime communiquer avec les personnes âgées. « Grâce à cette expérience, j’apprends à vaincre ma timidité et à aller davantage vers les gens », constate-t-elle. Elle aime aussi beaucoup parler de sa journée avec sa mère une fois à la maison!

D’ailleurs, elle pense déjà à continuer ses visites au CHLSD après son expérience de quatre semaines avec la Fondation Sunny.

Sur la photo de gauche à droite : Guérin Junior Lainé, Odrina Desjardins, Sewa Larrissa Sadonou.