Le territoire de l’Est de Montréal peut compter sur le travail acharné de 44 infirmières oeuvrant en milieu scolaire.

Ces professionnelles dévouées assurent leurs services dans les 122 écoles réparties sur notre territoire.

Au bas mot, ce sont environ 60 000 jeunes qui bénéficient de l’expertise en soins de ces infirmières.

Des écoles en milieu défavorisé

Les écoles primaires et secondaires de l’Est de Montréal présentent des indices élevés du seuil de faible revenu. Le rang 1 est considéré comme le moins défavorisé et le 10 le plus défavorisé.

Les écoles secondaires Eulalie-Durocher, Chomedey De Maisonneuve affichent un indice de 10.

Les écoles secondaires Académie Dunton, Louis-Riel, Louise-Trichet, Le Vitrail et Édouard-Montpetit obtiennent toutes des indices de 9.

Les écoles primaires, quant à elles, présentent des indices qui oscillent constamment entre 9 et 10, sauf quelques-unes d’entre elles qui se méritent un 8.

Suivez Le Fil : Abonnez-vous à notre infolettre