Elles sont infirmières au 5CD, en hémato-oncologie, à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont et elles aiment leur travail. Dans le tourbillon de leur journée, elles ont pris quelques minutes pour nous dire pourquoi.

Michaelle Bellevue

Je travaille au 5CD depuis un an et trois mois. J’aime l’esprit d’équipe. On sent qu’on est à l’écoute, qu’on nous appuie.

Dans mon travail, j’aime le rapport avec les patients. On apprend à les connaître dans un moment difficile. Des fois, c’est dur que de les voir traverser cette épreuve. Ça forge un lien fort avec eux.

Malgré la charge de travail qui peut être lourde parfois, je garde en tête que je donne le sourire à quelqu’un. On fait du bien aux gens.

Monica Lam

Ce que j’aime le plus de mon travail, c’est d’accompagner le patient dans son parcours, du diagnostic jusqu’à la greffe. On apprend à les connaître, à les soutenir jusque dans leur nouvelle vie, leur nouvelle greffe.

J’aime pouvoir être près des patients. On ne leur offre pas que des soins infirmiers, on les accompagne au quotidien. C’est valorisant de travailler au 5CD. On voit beaucoup de choses : la chimiothérapie, la greffe. Des choses plus complexes qui m’offrent des défis dans ma pratique.

J’aime aussi travailler avec tous les professionnels. On a nos propres spécialistes : pharmaciens, physiothérapeutes… C’est un travail interdisciplinaire stimulant.

Carole Ouellet

Je suis assistante aux soins infirmiers (ASI). Je travaille au 5CD depuis 20 ans après avoir fait mes études en sciences infirmières à l’Université de Montréal. C’est un milieu stimulant parce que la recherche est très près du clinique. On est toujours dans les nouvelles pratiques, dans le perfectionnement. Les infirmières ont beaucoup d’autonomie. On se fie à leur jugement clinique.

Les soins infirmiers sont basés sur le caring. Le ratio infirmières-patients permet de prendre le temps pour donner des soins de qualité et sécuritaires. Il y a beaucoup de relation d’aide dans notre travail.

Les jeunes infirmières sont encadrées à leur arrivée. C’est un travail d’équipe. On s’aide et on se soutient. La pratique est très encadrée. Ça peut sembler intimidant au départ. Mais les jeunes infirmières ont une orientation d’un mois et on continue de les encadrer par la suite.

Zohra Aredjal

Je travaille au 5CD depuis deux ans. Mon travail, c’est une famille solidaire. Il y a un esprit d’équipe où il y a toujours de l’aide quand on en a besoin. La recherche est très présente et il y a beaucoup de travail multidisciplinaire avec les médecins, les pharmaciens, les nutritionnistes.

Il n’y a pas de routine au 5CD. On apprend beaucoup et on fait confiance à notre jugement clinique. On est toujours à l’affût des nouvelles pratiques. Et il y a beaucoup de formation continue disponible.

On traverse plein d’étapes difficiles avec les patients dans leur parcours de soins. Ça fait appel à notre empathie, notre humanisme et notre écoute.

Partager cet article