Journal Le Fil

Pour souligner la Semaine nationale pour la sécurité des usagers, j’ai rencontré Parnell Pierre, patient-partenaire au CIUSSS. Une discussion qui a mené à parler d’écoute.

Attablé dans un grand bureau vitré du CLSC de Rosemont, Parnell Pierre n’a pas de difficulté à parler de ce dont il a besoin en tant que patient : de l’écoute. «Prendre le temps de demander comment ça va, ce qui se passe dans ma vie et surtout la question : de quoi avez-vous besoin?»

Accompagné de Patrice Amyot, conseillère cadre en gestion intégrée des risques à la DQÉPÉ, nous avons parlé notamment de déclaration au patient. «Ce sont plein de petites choses qui peuvent faire la différence au quotidien quand on a besoin de soins de santé», explique le patient en cancérologie. Pour lui, la communication est le plus gros remède : elle enlève le stress et elle rassure.

«Quand je sais qu’on va répondre à mes questions, je suis prêt à attendre. Peu importe le travail de la personne, prendre le temps de considérer ce que la personne a à dire est important et peut vraiment améliorer notre expérience comme patient.»

Parnell Pierre, patient-partenaire au CIUSSS

Pour en connaître davantage sur la Semaine nationale pour la sécurité des patients, visitez le site de l’Institut canadien pour la sécurité des patients.

Pour connaître les activités à l’intérieur du CIUSSS en lien avec la Semaine nationale pour la sécurité des usagers, c’est ici!

Abonnez-vous à notre infolettre

Partager cet article