Bien que le printemps ait été long, il faut y croire, la chaleur est à nos portes! Et qui dit chaleur dit canicule… Connaissez-vous les mesures de prévention pour éviter un coup de chaleur?

Vous les entendez chaque année à la même période de l’année, ces fameux conseils pour éviter les coups de chaleur. Pourquoi les répéter? Parce que chaque année, c’est 18 travailleurs qui ont des malaises liés à un coup de chaleur, selon la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

Chaleur extrême
Un avis de chaleur extrême est émis lorsque la température atteint ou dépasse, en moyenne pondérée, un minimum de 20°C et un maximum de 33°C pendant 3 jours consécutifs, ou lorsque qu’une température est égale ou supérieure à 25°C pendant 2 nuits consécutives.

Chaleur accablante
Un avis de chaleur accablante est émis lorsque la température de l’air atteint ou dépasse 30°C et que l’indice Humidex (température et taux d’humidité combinés) atteint ou dépasse 40°C.

Ce que vous pouvez faire

  • Boire de l’eau plus souvent, même si vous n’avez pas soif
  • Manger des fruits et légumes qui sont riches en eau
  • Limiter les boissons à forte teneur en caféine ou très sucrées
  • Fermer les fenêtres et les rideaux dès que la température extérieure augmente
  • Mettre une débarbouillette d’eau fraiche sur la nuque
  • Porter des vêtements clairs, amples et légers

Ce que votre gestionnaire peut faire

  • Adapter le rythme de travail
  • Supprimer les sources inutiles de chaleur

Ce que l’organisation peut faire 

  • Mettre des îlots de fraîcheur à votre disposition pour les pauses et les repas
  • Proposer le télétravail lorsque possible

Vous pouvez évaluer votre niveau de risque de subir un coup de chaleur sur le site de la CNESST