Vous êtes-vous déjà senti sur le pilote automatique, répétant les mêmes actions sans réfléchir? Ressentir un état qui peut devenir essoufflant et même stressant, combiné à la jonglerie du quotidien?

Neuropsychologue à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Jacques Bellavance s’est longtemps intéressé à la méditation pleine conscience. Cette pratique présente de nombreuses vertus thérapeutiques, notamment en ce qui concerne la santé mentale.

Selon Jacques Bellavance, ce type de méditation permet de se tourner vers le moment présent plutôt que de se laisser déranger par des événements passés ou de constamment se projeter dans le futur. Également, de nombreuses recherches démontrent que la méditation, sur une base régulière, permet une meilleure gestion du stress et des émotions. Les experts suggèrent une période de méditation de 10 à 15 minutes par jour.

Cette pratique gagne en popularité depuis ces dernières années. Elle peut servir d’outil autant pour les intervenants que pour leur clientèle en santé mentale. En effet, les personnes offrant des services en relation d’aide et utilisant la méditation, qu’ils soient infirmiers, travailleurs sociaux, psychologues ou autres, se disent par la suite davantage disposés à faire leur travail qu’auparavant. Cet outil leur permet de diminuer leur stress et d’être plus attentifs à leurs patients.

Bon pour la santé mentale

Pour les individus souffrant de troubles de santé mentale, la méditation pleine conscience a démontré son efficacité, notamment pour traiter la dépression. La méditation représente également un excellent moyen pour éviter une éventuelle rechute une fois le traitement terminé.

Le neuropsychologue Jacques Bellavance croit malheureusement que la méditation est sous-utilisée et peu connue. « Il faut voir la méditation comme un entraînement », souligne-t-il. Plusieurs accorderont une grande importance à l’entraînement physique, il ne faut cependant pas oublier que l’entraînement mental est tout autant important, celui-ci favorisant un meilleur équilibre et permettant de laisser place à une certaine sérénité, une maîtrise de ses émotions et de son stress.

Des périodes de méditation offertes au CIUSSS

Tous les mardis, jusqu’au mois de juin, des groupes pratiques de méditation axée sur la pleine conscience sont organisés à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal de 12h à 12h30 (entrée libre et sans inscription). Une bonne façon de s’initier à la méditation.

Par ailleurs, Dr Bellavance ainsi que ses collègues peuvent aider et guider les employés voulant partir des groupes de pratique de méditation dans toute autre installation du CIUSSS.

Pour les employés ne pouvant se déplacer, deux enregistrements de méditation pleine conscience sont également disponibles sur l’Intranet, permettant à tout le monde de l’utiliser à partir de son poste de travail.

À voir sur la page Intranet du CIUSSS pour toute information relative aux périodes de méditation et pour accéder aux enregistrements.