J’ai rencontré un livre vivant le 22 mars dernier à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal. C’était dans le cadre de l’événement « À livres ouverts ». Ce livre s’appelle Bernard et il est atteint de schizophrénie. Le sourire aux lèvres, il m’a partagé l’expérience de son rétablissement en santé mentale. Et je peux vous dire que cette rencontre a été remplie de fous rires… partagés bien sûr.

Notre échange a été du moins surprenant puisque je n’avais aucunement l’impression que la personne que j’avais devant moi était en rétablissement. Au fil des pages de sa vie, la discussion était de plus en plus intéressante. Il m’expliquait qu’une personne atteinte de schizophrénie peut avoir différentes formes. Dans son cas, il s’imaginait beaucoup de scénarios où il se faisait toujours poursuivre par quelqu’un, peu importe où il se rendait (rires). Il entendait aussi une voix dans sa tête qui le rabaissait continuellement à chaque fois qu’il entreprenait une nouvelle chose.

Il m’a donné un exemple afin que je le comprenne mieux (rires). Je laisse Bernard vous le raconter lorsque vous le rencontrerez.

Aujourd’hui, cet homme des plus attachants comprend mieux ses réactions et a apprivoisé sa maladie. Il donne même de son temps pour aider les jeunes à vivre avec cette maladie.

Je garderai de ma rencontre avec Bernard un souvenir mémorable, une rencontre teintée de sourires et de rires.

Par sa façon très originale et à grandeur humaine de raconter une partie de sa vie, je vous recommande fortement de participer à ces rencontres pour en découvrir encore plus sur les maladies mentales.

Merci à Bernard et aux organisateurs de l’événement À livres ouverts!