Alexandre Jean Lauzon

Le 26 mars dernier, j’ai participé avec 175 autres personnes à un événement de réflexion pour mettre la table afin de définir la vision et les principes directeurs du nouvel établissement de santé dans l’est de Montréal, soit la modernisation de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont.

C’est une étape importante pour notre équipe de la Direction des projets immobiliers majeurs (DPIM) puisque cette rencontre nous a permis de consulter des gens de tous les milieux dans notre CIUSSS afin de connaître leurs priorités, leur vision de l’hôpital du futur. Une vision qui voit les soins et services de santé dans une globalité CIUSSS.

Il y avait des gens de la première ligne, des milieux hospitalier et communautaire, de l’enseignement, de la recherche, de l’administration, du milieu clinique, des patients-partenaires, des membres du conseil d’administration, du milieu syndical et des comités consultatifs. Nous avons monté des tables mixtes afin que tous ces gens puissent échanger leurs réalités pour comprendre l’impact des décisions sur des réalités quotidiennes différentes des leurs.

Si j’étais enthousiaste à l’aube de cette journée, nous avons été enchantés par la participation des gens présents. L’effet WOW de cette journée a définitivement été tous ces gens de différents horizons qui se sont écoutés avec respect pour établir les bases du projet. Ce que j’ai beaucoup apprécié, c’est que tout le monde a mis le patient au cœur des réflexions.

Établir des principes directeurs

Au-delà de la construction, du béton, cet événement veut aussi réfléchir à organiser nos soins afin qu’ils répondent aux besoins réels de la population… en 2036! Et c’est tout un défi de se projeter autant dans l’avenir. Notre volonté est de revoir l’ensemble des  trajectoires de soins et services car elles modèleront les soins hospitaliers du futur hôpital.

On a donc discuté ensemble sur ce qu’on veut donner aux patients, sur ce qu’on veut être comme établissement, sur l’implication de notre organisation dans la communauté, dans notre territoire. Par exemple, si on souhaite que les patients aient un accès simplifié, on doit penser les services pour qu’ils fassent le moins de pas possible pour obtenir des soins de santé.

On a aussi parlé de travailler en équipe en créant physiquement des espaces communs qui facilitent la collaboration. C’est la raison pour laquelle il est important de prendre le temps de consulter et de planifier.

J’ai rencontré des participants heureux d’être impliqués dans la démarche. Cela a été une façon de créer le coup d’envoi, de mobiliser les gens, de montrer que ce projet s’en vient, chez nous.

MÉTHODOLOGIE LEAN DESIGN
Méthode participative qui permet d’intégrer les gens du terrain et démocratiser le processus de conception d’un projet. C’est un outil qui va permettre aux employés, aux usagers, aux patients-partenaires, aux professionnels de partir de la situation actuelle afin de trouver des solutions futures.

Vox pop

Participants à la journée du 26 mars 2019