Pendant la belle saison, plusieurs CHSLD proposent des ateliers d’horticulture aux résidents. Une façon de reconnecter avec la nature en plus de réduire les îlots de chaleur dans l’Est de Montréal.

L’organisme « Y’a quelqu’un l’autre bord du mur » (YQQ) est responsable d’animer cinq groupes de résidents de CHSLD cet été. Leur mandat : faire un jardin avec les résidents, proposer des ateliers créatifs en lien avec l’horticulture.

Visite au jardin

Ainsi, un chaud matin de juin, je suis allée au CHSLD Benjamin-Victor-Rousselot pour assister au premier atelier extérieur de l’année. Les résidents avaient bien hâte de voir les semis qu’ils avaient plantés la semaine d’avant.

Aménagé dans des boîtes en bois, le jardin comprend des légumes, des fines herbes et des fleurs. YQQ a pris soin de planter afin que les plants s’entraident. Près du concombre, le basilic trône. Une fleur attirera les pucerons pour éviter l’infestation et les conséquences sur les récoltes!

Sous le chapiteau, les résidents s’amusent aussi à décorer des affiches qui serviront d’indicatifs pour le jardin. Elles serviront aussi à aviser les autres résidents de ce qui a été planté et quand les plants peuvent être récoltés.

Des récoltes appétissantes

Ce n’est qu’à la fin de l’été que tout ce qui a été planté pourra être récolté. Dans certains cas, les légumes et fines herbes pourront être utilisés dans des ateliers de dégustation. Un grand jardin communautaire derrière le CHSLD est aussi géré par YQQ. Les récoltes de celui-ci sont données à un organisme communautaire pour des banques alimentaires. Ainsi, le terrain du CHSLD permet aussi de nourrir la communauté!