Situé sur la rue Saint-Zotique, juste à côté de l’Institut de cardiologie de Montréal, le CHSLD Marie-Rollet accueille jusqu’à 110 résidents. Bien que ce centre d’hébergement existe dans le paysage montréalais depuis le début des années 1980, on peut se questionner au sujet de l’histoire de Marie Rollet, cette femme désignée depuis 2017 comme personnage historique.

Les premiers colons français en Nouvelle-France

Il y a 400 ans, en 1617, Louis Hébert, Marie Rollet ainsi que leurs trois enfants forment la première famille à venir s’installer en Nouvelle-France.

Il faut savoir qu’à cette époque, le voyage est long de l’Europe à l’Amérique du Nord. Nous sommes très loin de l’heure de pointe dans le tunnel Louis-Hippolyte-Lafontaine.

Dans la majorité des cas, les personnes qui arrivent par bateau en Nouvelle-France pour en défricher les terres sont seules. Seules au monde, comme la chanson de Corneille, vous savez? Mais revenons à notre sujet!

La famille Hébert-Rollet fait figure d’exception et voit ainsi, par la qualité de son travail, la terre immense qui lui a été cédée être érigée en fief noble.


Une femme d’exception

Marie Rollet, première Française à s’établir en Nouvelle-France (née vers 1580 à Paris, France; décédée en mai 1649 et inhumée le 27 mai 1649 à Québec, Nouvelle-France), est reconnue comme étant la toute première agricultrice d’origine française en Nouvelle-France avec son mari Louis Hébert.

Avant de s’installer en Nouvelle-France, elle étudie à un couvent dirigé par des religieuses. Fait plutôt rare au 16e siècle : elle sait lire et écrire. Cela fait d’elle une femme instruite.

Elle prend soin des filles autochtones adoptives de Samuel de Champlain, celui-ci n’ayant pas pu les ramener en Europe. Marie Rollet, impliquée dans l’apothicairerie, soigne, aux côtés de son mari (lui-même apothicaire), les colons et les Amérindiens malades.

L’occupation anglaise ne l’empêche pas de prendre en charge l’instruction et l’hébergement des écoliers autochtones, et ce, même s’il ne reste plus qu’une vingtaine de Français dans la colonie.

Pour se souvenir d’elle

Des siècles plus tard, à l’époque de l’ouverture du centre d’hébergement, en 1981, le ministre des Affaires sociales se donne comme mandat d’attribuer aux centres d’accueil des noms de personnes ayant marqué l’histoire du Québec. C’est ainsi que le nom « Marie-Rollet » est choisi, en l’honneur de la figure historique et fondatrice importante qu’elle représente.

En 2017, à l’occasion du 400e anniversaire de l’arrivée du couple Hébert-Rollet en Nouvelle-France, elle est officiellement désignée comme personnage historique par le gouvernement du Québec, en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel.

Vous avez une suggestion de chronique historique? Écrivez-nous!

Partager cet article