Le sous-territoire sanitaire d’Hochelaga-Maisonneuve a été particulièrement affecté par la pénurie de médecins de famille qui touche le Québec actuellement. Toutefois, en ce début d’automne, on peut presque dire qu’une nouvelle ère commence pour la population d’Hochelaga-Maisonneuve.

Sept médecins viennent de joindre l’équipe médicale du CLSC Hochelaga-Maisonneuve. Il compte donc désormais 20 médecins qui travaillent à mieux répondre aux besoins de la population d’Hochelaga-Maisonneuve.

Le CIUSSS continue à travailler d’arrache-pied pour recruter d’autres médecins dans une perspective de développement de solutions à long terme. Le but étant d’assurer une meilleure prise en charge médicale des clientèles locales.


L’hémodialyse est l’utilisation d’un rein artificiel externe qui filtre le sang. Elle peut se faire à domicile, de façon autonome ou dans un centre de dialyse.

Bonne nouvelle pour les patients

C’est une bonne nouvelle qui réjouit toute personne ayant eu vent des difficultés rencontrées par la population d’Hochelaga-Maisonneuve pour avoir accès à un médecin de famille.

C’est donc avec beaucoup d’entrain que je traversais la porte du CLSC Hochelaga-Maisonneuve pour assister à l’annonce aux médias de l’arrivée de ces nouveaux médecins par le PDG du CIUSSS, monsieur Sylvain Lemieux.

Plus de ressources pour mieux soigner

Ce moment a été une belle occasion de faire la rencontre avec l’une des nouvelle membres de l’équipe médicale du CLSC Hochelaga-Maisonneuve : Dre Christine Ouellette.

Dre Ouellette est une jeune médecin qui a choisi de venir travailler dans Hochelaga-Maisonneuve étant consciente des problèmes spécifiques qui touchent sa population tout comme ses consœurs et confrères d’ailleurs.


L’hémodialyse est l’utilisation d’un rein artificiel externe qui filtre le sang. Elle peut se faire à domicile, de façon autonome ou dans un centre de dialyse.

«En tant que médecin, ce qui est intéressant de travailler dans un CLSC c’est (…) soigner les populations vulnérables comme les personnes âgées, les personnes souffrant de problèmes de santé mentale ou d’isolement social et traiter les problèmes médicaux et psychosociaux parce qu’il y a ici une certaine expertise pour des problématiques psychosociales. On peut donc les travailler tous ensemble parce que certains aspects psychosociaux ont un impact sur la santé d’un individu. »

Dre Christine Ouellette

L’enthousiasme de Dre Ouellette pour répondre aux besoins de la population et trouver des solutions aux problèmes des clientèles rencontrées nous permet de penser que cet univers de travail stimulant saura attirer de plus en plus de talents à se joindre à ses équipes de travail au profit de la population.

Abonnez-vous à notre infolettre