Un collègue s’absente pour maladie sur une longue période. Son retour au travail est prévu pour bientôt et vous vous demandez comment l’accueillir? J’ai discuté avec Roxane Bouchard, ergothérapeute en Santé et Sécurité du travail.

Si vous appréhendez son retour, vous vous demandez comment agir avec ce collègue… Dites-vous qu’il appréhende probablement encore plus! « C’est la raison pour laquelle il faut agir avec respect, bienveillance, sans jugement. Il faut éviter les préjugés. »

Selon Roxane Bouchard, le collègue de travail agit comme un acteur important de la réussite du retour au travail. « Le soutien de ses collègues va faire en sorte que l’employé va se sentir à sa place », précise-t-elle. Elle martèle l’importance du retour au travail dans le processus de rétablissement d’une personne en invalidité prolongée.


Voici comment, concrètement, ce soutien se définit au quotidien

  • Accueillir le collègue conformément aux directives du gestionnaire.
  • Permettre au collègue qui s’est absenté de reprendre tranquillement sa place dans l’équipe tout en respectant son rythme et en faisant preuve de discrétion envers sa situation.
  • Se montrer compréhensif à l’égard du collègue et lui offrir de l’aide au besoin (réalisation et réappropriation de ses tâches).
  • Comprendre que le collègue en retour au travail n’est pas totalement rétabli et peut présenter des limitations fonctionnelles (difficulté de concentration, restriction de soulèvement de charge), temporairement ou de façon permanente.
  • Partager avec lui toute information pertinente sur les changements qui sont survenus pendant son absence.
  • Encourager le collègue dans ses efforts de retour au travail.
  • Éviter de remettre en doute les capacités de travail du collègue.

Source : Centre d’étude et de recherche en santé mentale et travail

Vous souhaitez qu’on aborde un thème au
sujet de votre santé au travail?
Écrivez-nous!

Partager cet article