Journal Le Fil

Vous avez peut-être vu à quel point les jardins entourant l’Hôpital Santa Cabrini étaient particulièrement fleuris cet été. C’est l’oeuvre de Gaétano
Ditullio, journalier. Je suis allée le rencontrer pour savoir comment il se préparait à l’hiver…

On se donne rendez-vous au garage dans la cour arrière de l’hôpital. D’un côté, les bulbes cueillis la veille sèchent, de l’autre, des piquets à neige attendent un coup de peinture rafraîchissant.

«J’entrepose aussi des plantes ici», montre-t-il en ouvrant la porte d’un genre de garde-robe fabriqué. «Je mets de l’isolant pour l’hiver et les plantes pourront être replantées au printemps, comme neuf. L’avantage, c’est qu’elles grossissent d’année en année!»

Le charme italien

Pour Gaétano, l’extérieur de l’Hôpital Santa Cabrini est son terrain de jeux. L’ancien préposé aux bénéficiaires (pendant 18 ans!!) s’amuse maintenant dehors tous les jours. «Il y a toujours quelque chose à faire. Je me prépare à l’hiver. Il faut nettoyer les stationnements, peinturer les lignes, mettre les piquets pour les déneigeurs.»

Pendant l’hiver, il s’assure que toutes les entrées de l’hôpital sont bien entretenues et déneigées. Il en a mis du sel l’hiver dernier! Au printemps, il faut s’occuper des jardins et planter les fleurs dans les plates-bandes. Il n’arrête jamais! «Ici, c’est comme chez nous. Les employés passent plus de temps ici que chez eux, ça vaut la peine que ça soit beau! », explique l’homme qui est né ici à Santa Cabrini.


Des jardins secrets

Depuis quelques années, Gaétano travaille à revitaliser des petits coins de verdure pour enjoliver le terrain de l’hôpital et aussi offrir une meilleure qualité de vie aux employés.

L’an dernier, il a ajouté un trait de couleur dans un petit coin près de la salle de traitement d’oncologie. Des tables et des bancs ont permis aux employés de profiter des rayons du soleil estival.

Son prochain projet : le jardin intérieur près de l’entrée principale. «Il fait chaud dans cette cour intérieure l’été. Avec un peu d’ombre, ça serait vraiment agréable», dit-il en pointant l’arbre mort en plein milieu du jardin. Il espère pouvoir offrir un autre petit coin de verdure pour tous!

Suivez Le Fil

Partager cet article